"Depuis plus d’un siècle, des scientifiques planchent sur l’allélopathie (ensemble des effets inhibiteurs ou stimulants que les plantes exercent les unes sur les autres par le biais de la production de substances chimiques) ainsi que sur les rapports entre la flore et les insectes auxiliaires. Les plantes peuvent s’aider entre elles grâce aux substances qu’elles libèrent directement par les racines (sels minéraux, glucides, acides aminés…) mais aussi grâce aux insectes auxiliaires que l’une va attirer et qui seront bénéfiques à l’autre."

Je viens de découvrir ce site, Les libraires jardiniers...

adresse de la citation : http://blog.lescheminsdetraverse.fr/2014/02/27/plantes-compagnes-au-potager-bio-s-lefrancois-j-p-thorez/

l'article dont elle est extraite fait une critique très intéressante du livre : Plantes compagnes au potager bio.

J'aimerais bien qu'on l'achète pour la bibliothèque. Il complèterait surement de façon très intéressante le petit bouquin qui est devenu ma bible ces derniers temps, et qui s'appelle "les bonnes associations au potager" chez Rustica.

Nous avons déjà : - le poireau préfère les fraises de Hans Wagner - les bonnes associations au potager bio, c'est de Noémie Vialard