JARDINER A LODEVE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Divers et états d'âme ?

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, décembre 7 2016

De quelle taille pourrait-être mon jardin, en toute justice ?

Bon, d'accord, je laisserais aux spécialistes (bio bien sûr), la tâche de me procurer blé, riz, céréales autres, et aussi de s'occuper d'élever quelques bêtes laitières (? pas sûr), les fruitiers, je ne sais pas. et tu vois ce qui me resterait pour faire un jardin (par personne en comptant les bébés !) !!! que de bonheur ! Franchement, je ne tiens pas à avoir 28 000 m2 de jardin ! mais bon, 200 m2, ça serait déjà le bonheur total !

Plus je réfléchis, plus je me dis qu'un petit bois... c'est très utile pour nourrir le jardin...

Et les arbres fruitiers et quelques pieds de vigne, et un tout petit bosquet de bambous....

surface_agricole_par_habitant.jpg

sources : wikipedia : la SAU (surface agricole utile)

dimanche, août 7 2016

faire un bouquet en rentrant du jardin

bouquet_2b_rue_g.fabremodifie.jpg

lundi, août 3 2015

consolation

la vie est triste... et pourtant, ce soir là, en partant du jardin, j'ai été frappée, dans le soir tombant, par la luminosité des fleurs d'Onagre qu'un poète en action a semé il y a quelques années au jardin. Elles s'ouvrent juste avant la nuit : perfection gaufrée de pétales fraichement dépliés... Derrière, une boraginacée proche du myosotis, bleu intense... parfois, les fleurs consolent... un peu...

pour sourire : un peu de science de 1832 : myosotis1832_DICO_MEDICAL.jpgparfois,

jeudi, mars 5 2015

Nous sommes célèbres ! le Lodèvois est célèbre !

Bon, pour le festival de poésie... plus tellement... Mais le conservatoire de la tomate, lui, il assure ! voyez ici, dans un journal d'audience nationale !!!!

http://rue89.nouvelobs.com/2015/03/04/tomates-sans-eau-ni-pesticide-cette-methode-fascine-les-biologistes-257958

samedi, décembre 13 2014

tristesse de presqu'hiver

cette image prise à ma fenêtre est triste.

ce pauvre sophora a été non pas taillé, mais élagué, en dépit du bon sens, rasé comme un têtard. Il lance maintenant ces branches en désordre désespérant mises à nu par la chute de feuilles, leur structure n'exprime que la triste bêtise d' hommes qui ne savent pas s'occuper de la nature.

je suis trop vieille pour ça, mais si vous êtes jeunes, allez vous former, (et pour pas cher !) avec l'association Paysarbre à la taille réfléchie, pensée. site ici: http://folamandier.eklablog.com/conference-forestiere-c19066709

branches33.jpg

vendredi, novembre 21 2014

TERRE ET HUMANISME : un autre point de vue

Quand j'essaie de savoir exactement ce qu'a réalisé Pierre Rhabi, je trouve que l'info est toujours floue, et j'ai parfois des doutes sur l'efficacité des méthodes qu'il préconise.

J'ai trouvé ici un échos à ces doutes. Mais il faudrait bien d'autres éléments pour pouvoir conclure.

http://afis-ardeche.blogspot.fr/2012/09/humanisme-notre-visite-chez-des.html#more

http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/120714/contre-pierre-rabhi-et-qualthusser-repose-en-paix

vendredi, juillet 18 2014

Un retour ?

Le sac de Margot a disparu, probablement sur le parking devant le jardin partagé.

Si voleur il y a, il serait vraiment intelligent de lui rendre sa carte vitale, car en longue maladie, elle a des dépenses de santé que vous ne pouvez même pas imaginer. Ce sera une catastrophe grave si elle doit avancer le coût des soins. La mettre dans la boite-courrier de l'association ? La déposer à la bibliothèque ? Ca serait vraiment humain. Merci !

samedi, juin 14 2014

repiquage d'idées

DSCF5417.JPG

Il s'agit de repiquage, parce que cette citation est faite dans le blog suivant : http://folamandier.eklablog.com/paroles-de-jardinier-c18427584 que je vous incite à aller voir.

« Les jardins qui embellissent notre Eden mortel sont la meilleure justification qui soit de la présence des humains sur terre. Là où l'histoire déclenche ses forces destructrices et d'anéantissement, il nous faut pour préserver notre santé mentale, sans parler de notre humanité, travailler contre elles et malgré elles rechercher les forces apaisantes et réparatrices et les laisser se développer en nous. C'est cela cultiver notre jardin. Sous la plume de Voltaire, l'adjectif possessif notre désigne le monde que nous partageons. Un monde pluriel prenant les formes que lui donne l'action humaine. En somme "notre jardin", n'est pas le lieu d'intérêts privés où chacun pourrait s'échapper du réel; "notre jardin" c'est ce lopin de terre inscrit dans un sol, en soi ou dans le collectif, où l'on cultive les vertus culturelles, éthiques et civiques qui sauvent la réalité de ses pires pulsions.»

"Robert Harrison : Jardins — Réflexions sur la condition humaine."

jeudi, mai 8 2014

souvenir d'une belle récolte

calebasse.JPG

mon appartement a des fenêtres du 15e s et je trouve que cette photo évoque cette époque (Dürer ?)

vendredi, avril 18 2014

Sacré Géranium

ma chanson préférée :

http://www.deezer.com/album/6162538

SACRÉ GÉRANIUM

Sacré géranium Tu sens bon la terre Et toi aussi l'anémone Tulipe je te préfére Puis de toute façon vous sentez toutes bon Vous êtes toutes belles mes demoiselles

Ah c'qu'on est bien dans ce jardin Loin des engins hein ! Pas besoin de sous pour être bien Pas besoin de vin pour être saoul

Les poules et le coq Se content fleurette C'est vrai qu'il est seul ce lapin Je crois que ça l'embête Dis, toi le chien, je ne te prive de rien Remue donc ta queue fais moi tes beaux yeux

C'est vous les légumes enfin je présume Vous n'êtes pas reconnaissables Il vous faut dire qu'hiver vient de partir Le temps est encore variable Un coup d'arrosoir avant la tombée du soir Un coup de râteau autour des poireaux

Ah c'qu'on est bien dans ce jardin Loin des engins hein ! Pas besoin de sous pour être bien Pas besoin de vin pour être saoul

http://www.fond-ecran-image.com/galerie-membre/membre-92339.html

geranium_herbe_a_robert.jpg

"L'auteur 'Boucher Marc dit de Meilh' (Id 206318 Accepte les retouches sur cette photo Accepte que cette photo serve dans un montage photo exposé sur FEI) : Fleur de sous-bois, des chemins et des murs, fleur sauvage que je crois être un Géranium, peut-être même le Géranium Herbe à Robert (Géranium robertianum)... ? Cette jolie petite fleurette de 1, 5 cm de diamètre, sur tige relativement élancée et par bouquet de deux fleurs à cinq pétales roses ou plus foncés, parfois presque mauves et toujours lisses, réguliers avec des rainures plus claires allant parfois au blanc... trouvée sur son tapis de feuilles dentelées est un géranium certainement. Ph : Marc de Meilhan."

je crois aussi reconnaître le Géranium Herbe à Robert, ou herbe rouge, délicat et costaud...

vendredi, mars 21 2014

l'objectivité scientifique de l'INRA remise en cause

"ls sont agronomes, géographes, économistes, sociologues, généticiens ou encore chercheurs en cancérologie. Ils travaillent dans des écoles d’agronomie, des universités ou des instituts reconnus de la recherche française, tels que le CNRS (Centre national de la recherche scientifique), l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) et l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

Ce matin, ils sont cent seize chercheurs à avoir signé en leur nom propre une longue lettre adressée au PDG de l’INRA. Reporterre a pu se la procurer : elle demande le retrait de ce qui était présenté comme une grande synthèse scientifique de l’institut sur l’agriculture biologique. Une copie a même été adressée au ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll." extrait de l'article datant du 17 février 14, trouvé ici : http://www.reporterre.net/spip.php?article5402

Et oui... l'objectivité scientifique... faut être vigilant, non ?

mercredi, octobre 24 2012

La vie n'est pas si facile pour le jardin partagé : ouh, ouh, monsieur le Député ?

"Chaque année, une réserve parlementaire est attribuée aux parlementaires par la commission des finances (environ 90 millions d'euros pour l'Assemblée nationale et 55 millions pour le Sénat en 2006), qui est ensuite redistribuée soit directement par la commission des finances, soit par le président du groupe politique du député. La dotation de cette réserve est très variable selon les députés et peut être nulle pour les nouveaux membres du Parlement, ou aller jusqu'à 100 000 euros. L'utilisation de cette réserve est à la seule appréciation des parlementaires. C'est « un pouvoir de subvention donné aux élus » comme l'a déclaré Frédéric Lefebvre, ancien conseiller pour les relations avec le Parlement de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur. Elle sert notamment à financer des projets municipaux" trouvé là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Assembl%C3%A9e_nationale_%28France%29

et quoi de plus municipal que le jardin des Berges, jardin partagé et pour lequel une liste d'attente s'allonge ?

DSCF5413.JPG

"À la question : « Êtes-vous pour la suppression de la réserve parlementaire ? », une majorité de socialistes a coché « Non ». Fin septembre, Claude Bartolone a du coup annoncé une simple réforme, instaurant « l’équité » : 130 000 euros par député, alors qu’un ténor de la majorité obtenait auparavant bien plus qu’un jeunot issu de l’opposition." trouvé là : http://www.mediapart.fr/journal/france/261012/comment-le-depute-grosdidier-subventionne-sa-propre-association?page_article=2

Offrir de quoi avoir une politique sociale aux jardins partagés, ça serait bien, non ? (faire moitié prix pour la location du jardin de 50 m2 à ceux qui sont en dessous du seuil de pauvreté par exemple ?).

ouh, ouh, cher Député de gauche !

mercredi, octobre 3 2012

partager

Je trouve que nous manquons d'un animateur, nous autres des petits jardins individuels. Quelqu'un qui serait rémunéré pour nous guider, nous organiser un peu, selon nos demandes.

Parmi les initiatives que j'aimerais voir mise en place, c'est la parcelle : partage (qui n'existe pas encore) qui m'intéresserait.

Par exemple, cette année, j'ai fait des plans de basilics à ne plus savoir qu'en faire... et je ne leur ai pas trouvé de place pour les donner.

Hier, fière comme un petit banc, j'ai distribué mes framboises aux jardiniers présents- mais il n'y en avait qu'un poignée...

ça m'a consolée de la galère que j'ai eu avec la clef du cadenas. J'ai appris au passage que certains avaient eu droit à des clefs neuves... alors que j'avais fait état à plusieurs reprises de mes ennuis et de ma peur d'être coincée dans le jardin...

jeudi, mai 31 2012

Echauguettes et Machicoulis

Non, nous n'avons pas installé autour du jardin des échauguettes, non plus que des mâchicoulis... mais il a été installé du fer à béton, sans protections.

l'autre soir, des enfants entreprenants avait escaladé le bloc en béton du fond du jardin, et surplombaient dangereusement ces "défenses" destinées à sauver du vol et de la destruction bête et méchante, nos légumes !

Êtes vous surs de vous en faisant cela ? en avez vous parlé à l'assurance du jardin ?

Maintenant j'ai l'angoisse de me retrouver enfermée dans ce jardin ! (inondable) ! et dont parfois je n'arrive pas à ouvrir le cadenas !

Et bien sûr, malgré tout cela, l'autre jour, des outils et mon arrosoir avaient disparus du jardin - ils sont revenus ! Nous n'avons peut-être pas tous, même à l'intérieur, les même degré de sens civique ? Il semblerait que certains d'entre nous possèdent ailleurs du terrain (ce qui est exclu par le règlement) et trouvent pratique en plus d'utiliser le matériel de l'association ? (matériel dont j'avais besoin ce jour là, et que j'ai cherché pendant une heure...).

Par contre, j'ai oublié pendant 48 h dans mon jardin un outil... et tout le monde (?) s'est réjouit que cette vieille râleuse que je suis, ait fait cette gaffe (et personne ne l'a réparée (un coup de fil ? un mail ? ranger l'outil ? !).

jeudi, mai 24 2012

une idée comme ça

Si, sur le deuxième bloc de béton qui occupe notre jardin (ancienne base de poteaux électriques ?) nous faisions un mur végétal ? pourrions-nous trouver quelqu'un qui s'y connaisse ?

Nourriture à partager !

Voici l'adresse d'un article qui, je l'espère, donnera un peu d'inspiration, de respiration, d'expiration même, aux voleurs (de légumes) et à leurs victimes (de légumes) !

http://blogs.mediapart.fr/edition/vert-tige/article/210512/prenons-en-de-la-graine

mardi, octobre 25 2011

un poème jardinier : Fin de partie

Les limaces s'amassent dans les feuilles de salade,
Les vers grouillent dans la citrouille et le potiron,
Le navet est exsangue, la betterave malade,
Le salsifis tourne gris, et l'artichaut marron,
La laitue laide; le haricot, plein de pucerons
Contamine la carotte; le chou-rave s'avachit,
Le brocoli flétrit, près des rames sans amarres
La rhubarbe débraillée, les épinards épars,
Le poireau pourrit et la friche s'enrichit.

auteur : dominique Brossard

je reçois ce poème en mail, alors que mon moral avait du mal à remonter concernant le jardin

la formation en permaculture et les sourires de ce texte me redonnent un peu d'optimisme ?

vendredi, septembre 23 2011

l'esprit des plantes

ce soir, sur Arte, pour les ceusses qui ne sortent pas un documentaire alléchant : http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/l-esprit-des-plantes,13493455.php

autrement, demain, deux évènements intéressants (enfin, je trouve, pour les ceuxces qui aiment les légumes frais et la nature ) :

- défense des terres agricoles maraichables de la Salamane (future zone seveso quand même, on a bien besoin de ça dans le coin) (à partir de 14h jusqu'à point d'heure, avec visite du gentil gourou dont j'oublie le nom) - visite de la Lergue (au-dessus de Pégairolles, ça va c'est propre encore) rendez-vous donné par le CPIE à côté du cimetière (brrrrr) mais à 14h, (ça va les fantômes sont bien éclairé à cette heure là). (voir le CPIE sur le site de la comcom).

cosmosmag3.jpg

mardi, septembre 13 2011

Nos frères (camarades si vous voulez, selon l'idéologie) de jardin : St Pierre des Corps

un article du Monde : extrait :

"Créée en 1926, l’association qui gère l’attribution des parcelles est la plus ancienne de Saint-Pierre-des-Corps. D’une superficie de 177 à 300 m2, 85 jardins "familiaux" - on ne dit plus "ouvriers", même dans une ville aussi prolétaire que Saint-Pierre- sont proposés en location contre un loyer annuel de 60 euros. Le prix a beau comprendre la jouissance d’un cabanon en bois et l’accès illimité et gratuit à un puits indivuel, "pas mal de personnes nous disent que c’est beaucoup pour elles, indique Marie-France Puéchavy, la présidente de l’association. Nos adhérents sont en grande majorité des retraités qui touchent des petites pensions ou des bénéficiaires de minimas sociaux. Tous vivent en immeuble et s’ils viennent ici, c’est d’abord pour produire et consommer des légumes et des fruits qui leur coûteront moins cher qu’en supermarché."

Depuis "environ quatre ou cinq ans, estime-t-elle, le nombre des demandeurs est en augmentation constante". Une dizaine de jardins se libère chaque année ; il en faudrait deux à trois fois plus. Une extension a certes été ouverte il y a quelques années : la liste d’attente des requérants n’en cesse pas moins de s’allonger. "C’est affolant", dit encore Marie-France Puéchavy. Autre signe qui ne trompe pas : les visiteurs nocturnes venant se servir dans les rangées - qui de salades, qui de courgettes, qu’ils n’iront pas acheter en magasin - sont également plus nombreux. Une nouvelle extension de 48 jardins est à l’étude. Elle pourrait voir le jour d’ici un ou deux ans."

http://saintpierredescorps.blog.lemonde.fr/2011/09/12/dis-moi-ce-que-tu-cultives-je-te-dirai-dou-tu-viens/

On trouve dans un autre article du Monde : http://monde-rural.blog.lemonde.fr/2011/08/20/les-jardins-remede-miracle-au-prix-des-legumes/ pleins de conseils très intéressants dans les commentaires. je vous les recommande !

lundi, août 8 2011

Des jardins solidaires contre les inégalités

Des jardins solidaires contre les inégalités

article intéressant , il est là : http://www.bastamag.net/article1679.html

- page 1 de 2