JARDINER A LODEVE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, décembre 7 2016

De quelle taille pourrait-être mon jardin, en toute justice ?

Bon, d'accord, je laisserais aux spécialistes (bio bien sûr), la tâche de me procurer blé, riz, céréales autres, et aussi de s'occuper d'élever quelques bêtes laitières (? pas sûr), les fruitiers, je ne sais pas. et tu vois ce qui me resterait pour faire un jardin (par personne en comptant les bébés !) !!! que de bonheur ! Franchement, je ne tiens pas à avoir 28 000 m2 de jardin ! mais bon, 200 m2, ça serait déjà le bonheur total !

surface_agricole_par_habitant.jpg

sources : wikipedia : la SAU (surface agricole utile)

mercredi, novembre 16 2016

Josy

En souvenir d'une si gentille et patiente voisine de jardin Josy.jpg

vendredi, novembre 11 2016

Safran surprise !

safran.jpg

des bulbes oubliés sous un pot-pourri (pas pourri du tout) : je récolte du safran !!! quel joli cadeau ! (désolée, j'ai déjà récolté les étamines rouges).

dimanche, octobre 16 2016

l'oothèque de la mante religieuse

Je viens de découvrir dans ma parcelle de jardin, avec un grand bonheur, d'énormes mantes religieuses, brunes et dorées.

Je me suis prise d'un intérêt passionné pour ces bestioles, car j'ai appris qu'elles mangent les punaises !!!

Mangent-elles les punaises chinoises (à couleur variant avec leurs mues: brunes, puis vertes ponctuées de "boutons" jaunes=, ennemies qui massacrent chaque année mes tomates car elles se régalent dans les fleurs et les boutons, et dessèchent les feuilles en suçant la sève... brrr...) ?

(Nous avons appris samedi après-midi, grâce à l'association Kermitt venue nous faire une petite formation aux jardins partagés, que la cruauté de la femelle n'est peut-être que de l'euthanasie, car le mâle, s'il survit, se traine lamentablement, incapable de se nourrir et finit mangé vivant par les fourmis au lieu de contribuer au bon développement des oeufs et donc de ses enfants). De toute façon, je pense qu'il est simplement idiot de vouloir appliquer nos critères de "gentillesse" ou de "morale" à la gente des insectes !!!

Ils occupent une partie de notre univers, ils y sont utiles (à court terme ou à long terme) ou en tout cas font partie des cycles de la vie.

Et en plus, nous sommes là "pour" les apprécier et percevoir leur beauté !

Loin de moi toute explication finaliste, mais bon : un mante religieuse, c'est impressionnant de toute façon.

oothèque (genre d'armoire où la mante range ses oeufs) (pour que vous ne détruisiez plus ces petits tas étranges, collés sur le bois ou les pierres : image empruntée à ce site : http://ecolepaulracault.pagesperso-orange.fr/Site2006/cm1_garcia.html

ootheque_mante_religieuse.jpg

Les bébés mantes religieuses : voir ici : http://www.animateur-nature.com/gros_plans/page_mante1.html

dimanche, août 7 2016

faire un bouquet en rentrant du jardin

bouquet_2b_rue_g.fabremodifie.jpg

dimanche, juillet 31 2016

tanaisie

les grandes feuilles lancéolées qu'on voit sur la photo appartiennent à une consoude - bon, ça prête à confusion, mas je trouvais le mélange joli.

tanaisie.jpg

mercredi, juillet 20 2016

les bouquets fanés

j'aime les bouquets fanés. et j'ai perdu le choix de la taille de l'image ! help ! bouquetfane.jpg

lundi, juin 13 2016

planter les fraisiers

voici un schéma très maladroit (fait à la main droite avec ma souris) indiquant comment planter les fraisiers. c'est une recette enseignée par une très bon maraicher bio. planter_les_fraisiers.jpg

le but est - de respecter les racines du fraisier (il déteste avoir les racines retroussées), ce que permet la petite butte intérieure au trou de plantation) -et de permettre un arrosage par capillarité (en arrosant dans le creuxj), sans mouiller directement les fraisiers perchés sur leur butte (la grande)

dimanche, mai 29 2016

questions à Terre et humanisme (association de PIerre Rhabi)

Voici le mail que j'envoie à Terre et Humanisme (à m.gabeloux@terre-humanisme.org) :

"Bonjour,

je viens de lire une brochure sur un projet d'action sur Montpellier, publiée par Terre et Humanisme. Pourriez vous me dire de quand elle date ? (elle est ici : http://terre-humanisme.org/wp-content/uploads/2015/11/note-intention.pdf) Pourriez vous me dire quels sont les actions concrètes qui en ont découlé ? Je suis, je dois vous l'avouer, assaillie par les doutes concernant les Colibris et Terre et Humanisme et je serais très heureuse d'être rassurée.

J'ai constaté par exemple que le jardin partagé auquel j'adhère à Lodève était quasi présenté comme une action colibri dans une de vos publication. Hors je n'ai pas entendu parler ni d'aide financière, ni d'aide technique de la part de votre association. Merci si vous pouvez prendre le temps de me répondre. Je publie cette lettre sur mon blog. A bientôt. lucile chesnais"

Je ferai bien sûr part ici de la réponse, s'il y en a une... oui, la voilà :

"Bonjour Lucile,

Cette note d'intention date de juin 2015, et c'est dans les intentions qui sont inscrites dans ce document que Terre & Humanisme avance. A noter que terre & Humanisme et Colibris sont deux associations distinctes aux actions complémentaires mais différentes. Je ne me répondrai donc pas à la place de Colibris. Il ne me semble cependant pas que les Colibris soient dans la récupération mais plus dans la fédération des initiatives pour les tendres plus visibles.

En terme d'actions concrètes, le programme d'actions sur MTP est en phase de construction, duquel je peux vous assurer que devraient découler de nombreuses actions concrètes sur les années 2017 / 2018, c'est encore une phase de co-construction avec les acteurs locaux et de concertations (essentielle pour monter des actions en adéquation avec les acteurs du territoire). Parmi les actions prévues : l'accompagnement d'un site expérimental et pédagogique en AE sur MTP pour servir de base de formations, et d'expérimentation.. un investissement de l'association sur des actions de mobilisations citoyenne (sensibilisation), ainsi que l'organisation de chantiers paysans.

En souhaitant que ces quelques éléments puissent déjà répondre a vos préoccupations,

Bien à vous, Marie Gabeloux"

A SUIVRE......

vendredi, mai 6 2016

Ducerf - plantes bioindicatrices

[https://www.youtube.com/watch? v=dmTZRbGWxeU| https://www.youtube.com/watch? v=dmTZRbGWxeU]

<iframe width="854" height="480" src="https://www.youtube.com/embed/dmTZRbGWxeU" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

https://www.youtube.com/watch?v=kBAJ-BRI4CA

lundi, avril 18 2016

les plaisirs du jardin d'avril

fraisiers2.jpg

fraisiers et estragon

vendredi, décembre 11 2015

l'onagre

j'apprends que les fleurs d'onagre sont comestibles !

j'espère que les "nettoyages" successifs ne seront pas arrivé à bout de nos belles onagres semées par un sympathisant jardinier !

voir ici : http://lesjardinsdepomone.skynetblogs.be/archive/2010/08/25/l-oenothere-ou-l-onagre-le-jambon-du-jardinier.html

mercredi, octobre 7 2015

Les Plantes bio-indicatrices. (ou plaidoyer pour une acquisition) voir bémol en fin d'article

Ayant donné ma démission de mini-animatrice de la bibliothèque (on cherche la relève), je n’ai pas cessé pour autant de m’intéresser aux livres concernant le jardin.

Et il existe une bible dans le domaine des plantes bio-indicatrices qui serait vraiment à sa place dans nos rayons, car peu d’entre nous ont les moyens de faire venir des diagnosticiens compétents et armés (de savoir savants et d’analyses), pour évaluer leur petite parcelle. Une évaluation globale ne voulant pas dire grand-chose, car depuis 6 ans, nos parcelles ont évolué en fonction de nos actions diverses.

C’est donc du livre (2 ou 3 volumes) dont nous avons grand besoin et dont je rêve que je vais vous parler.



- L’encyclopédie des plantes bio - indicatrices alimentaires et médicinales guide du diagnostic des sols. Volume 1 - L’encyclopédie des plantes bio - indicatrices (volume 2) de Gérard Ducerf Éditions Promonature 2008 ● - (volume 3) de Gérard Ducerf Éditions Promonature 2005 (59,00 euros sur amazone) - Voir ici : http://www.amazon.fr/gp/offer-listing/2951925875/ref=tmm_other_meta_binding_new_olp_sr?ie=UTF8&condition=new&qid=&sr= -

J’en ai lu quelques lignes, en passant, car notre animatrice « Plume », possède ces merveilleux tomes.

Mais ce sont des usuels*, des livres de chevet à apprendre par cœur (non, là je plaisante, enfin peut-être pas).

Une seule page concernant une plante vous dit tout sur elle, sur ses vertus, sur ses propriétés, sur sa localisation, et évidemment sur les caractéristiques et les faiblesses, les déséquilibres (les manques et les trops (ne pas les oublier ceux-là) du terrain qu’elle envahit, lorsqu'elle se relève de sa "dormance".

Petit à petit je comprends combien la vie dans un jardin est importante. Et la vie, elle a besoin de symbioses, c’est-à-dire que plusieurs sortes de vies qui cohabitent s’enrichissent mutuellement, tant au niveau microscopique (ex : bactéries transformatrices et bénéfiques sans lesquelles un humain ne peut digérer) que macroscopique (comprendre quelles plantes vivent ensemble harmonieusement et en s’entr’aidant).

Dans cette biodiversité nécessaire, il faut comprendre les insectes pollinisateurs, les vers de terre, mais aussi tout un ensemble, un milieu, favorable ou défavorable, qui évolue sans cesse et dont l’équilibre doit se rapprocher des milieux naturels… tout en y glissant les plantes domestiques que nous aimons manger, et peut-être aussi en apprenant à en manger d’autres, plus solides, que nous avions coutume de nommer « mauvaises herbes » ou « adventices » et qui deviennent nos alliées.

PS : Comme vous pourrez le voir sur un site très gouvernemental et ministériel, la culture concernant les plantes bio-indicatrices s’étend. Voir ici : [http://www.epl.carcassonne.educagri.fr/fileadmin/user_upload/pdf/CFPPA/Plantes_bio-indicatrices.pdf |http://www.epl.carcassonne.educagri.fr/fileadmin/user_upload/pdf/CFPPA/Plantes_bio-indicatrices.pdf]

Sur youtube : https://www.youtube.com/watch?t=34&v=DgliTV3jQ3w

PS : j'ai fait l'acquisition personnelle de deux de ces tomes (une folie pour mon budget minimum vieillesse) : terrible déception : c'est très mal organisé, certains articles parlent de colonnes dont je n'ai pas trouvé la trace... (des copier-coller ?)... la collecte statistique me semble difficile pour un petit jardin... mais peut-être est-ce lié à mon ignorance dans le domaine ? en tout cas, j'attrape des maux de tête. (pas de repérage par exemple par type de plantes : les graminées par exemple qui sont dispersées dans tout le bouquin, par ordre alphabétique des plantes en latin (?).

  • (livres que l’on consulte sur place pour les laisser en permanence à la disposition du public)

jeudi, septembre 17 2015

Inondations au jardin

Quand je suis arrivée au jardin Mercredi Après midi, (le 16 septembre), je pense que déjà le travail de certains bénévoles était bien avancé ! Le côté positif, c'est qu'il y a eu des choses en trop, (bois, brf...) mais que la terre n'a pas été entrainée, et que certaines plantes, bien enracinées, (comme des rhubarbes, des choux) ont résisté. Dans certains jardins, même les plans de tomate, très sérieusement tuteurés, ont tenu. Mon jardin, et quelques autres, dans la partie la plus haute, a été épargné. J'ai donc donné un petit coup de main... mais aujourd'hui, j'ai le dos cassé !!! (Ah, ne vieillissez pas !!!).

Beaucoup des "anciens" disent qu'il n'avait rien vu d'aussi fort depuis 50 ans !

Si on regarde les arbres qui ont été entrainé dans la rivière, il s'agit le plus souvent d'arbres avec leurs racines, une partie de leurs racines, qui semblent assez faibles. Il n'y en a pas eu beaucoup, et donc, pas de phénomène d'embacle, qui entraine des dégats extrêmement violents. L'entretien excellent des rivières semble toujours tout à fait positif.

J'ai perdu ma voiture, inondée et irréparable selon l'expert (il parait que mon assurance ne m'offre que 1400 euros de réparation, somme insuffisante, après, plus rien !). Au quartier de la Bouquerie, il semble que c'est une bouche d'égout très large qui donnait sur la rivière qui a été supprimée en même temps que les toilettes publiques pour "faire joli" sur l'aire de jeu qui a manqué pour que l'eau qui s'écoulait des toits de la ville directement dans les rues, puisse s'évacuer. dès que le mur du parking du garage Valette s'est écroulé, l'eau a baissé, car la rivière n'a jamais atteint le niveau de l'avenue.

Ma voiture me servait de brouette, essentiellement, ces derniers temps. (plus les moyens d'y mettre de l'essence).

Si vous êtes en forme, n'oubliez pas de venir Samedi après midi au jardin, pour aider au nettoyage.

samedi, septembre 12 2015

Les outils

j'ai donné un petit article à la Feuille de Choux, notre petit bulletin interne qui vient d'être repris par une nouvelle équipe en pleine forme, sur un livre que je trouve fascinant : les outils du jardin publié par Smith et Hawken. - livre qui a été donné à la petite bibliothèque du jardin par un anonyme.

Oups : petite recherche sur internet : ici : [http://www.lsa-conso.fr/smith-hawken-la-campagne-a-la-ville,50398 |http://www.lsa-conso.fr/smith-hawken-la-campagne-a-la-ville,50398] "Les clients de Smith & Hawken sont au jardinage ce que les amateurs de 4 x 4 en ville sont à la conduite tout-terrain. Les premiers ne binent sans doute pas plus souvent la terre que les seconds ne roulent sur piste. Mais le sentiment de posséder le meilleur suffit à leur bonheur. Et c'est ainsi que, après avoir établi sa réputation dans la vente à distance, le spécialiste du jardin est parti à la conquête des cités." ..."À la poursuite d'une clientèle davantage intéressée par la décoration des terrasses que par le tuteurage des plants de tomates, le vépéciste américain a ouvert 45 magasins dans les quartiers chics des centres-villes et les malls des banlieues aisées. À Washington, l'enseigne s'est installée dans le quartier historique de la capitale fédérale, où vivent les hauts fonctionnaires, les diplomates européens et les vieilles fortunes de la ville."

Je le savais !!! je suis une snob qui s'ignore !!! J'ai honte !!!

N'empêche, qu'est-ce qu'ils sont beaux ces outils !!! et quelle encyclopédie !

lundi, septembre 7 2015

Les confitures

Voilà une adresse intéressante qui donne des proportions de sucre qui ont l'air classiques :

http://tourterelles.free.fr/coup.de.coeur/cuisine/confiture1.htm

Ici, des proportions plus tentantes : http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/317294-confitures-allegees-a-l-agar-agar

Pourquoi faire cuire 30 mn : la voix de la sagesse : [http://www.passeportsante.net/fr/Communaute/Blogue/Fiche.aspx?doc=le-plaisir-de-faire-ses-confitures |http://www.passeportsante.net/fr/Communaute/Blogue/Fiche.aspx?doc=le-plaisir-de-faire-ses-confitures] :

"Selon la technique que vous utilisez pour cuire vos confitures, une cuisson de 1 à 2 kg de fruits peut prendre autour de 30 minutes à atteindre la température désirée. Par contre, les recettes à base de pectine commerciale nécessitent un temps de cuisson plus court. Un autre aspect dont il faut tenir compte est la durée de vie de certains petits fruits, comme les framboises ou les groseilles qui peuvent dépérir rapidement s’ils sont mal entreposés après l’achat. Pour profiter pleinement de leur saveur, mieux vaut les cuire le plus rapidement possible."

lundi, août 24 2015

j'ai dit des bêtises sur la punaise verte du soja

j'ai dit des bêtise sur la punaise verte et l’inoculation par elle d'un virus.

c'est un voisin de jardin qui m'en avait parlé, mais je ne retrouve rien là-dessus sur internet.

Probablement même ai-je mélangé ce que ce voisin m'a dit sur les pucerons et les punaises !!!!

je suis vraiment une vieille gâteuse.

Ce que j'ai trouvé de mieux sur le sujet est à Terre Vivante : http://www.terrevivante.org/475-la-punaise-verte.htm

Je présente toutes mes excuses à ceux qui m'auraient lue... heureusement, ils ne sont pas nombreux, je crois.

dimanche, août 23 2015

boutures de plantes vivaces

ce que j'oublie toujours :

- super humidifier la terre utilisée,

- enlever les feuilles de la tige qui va être enterrée

- faire venir "à l'étouffé" en couvrant soit d'un bouteille plastique, soit en ayant une boite-"serre"...

voir ici : http://www.rustica.fr/tv/bouture-plantes-vivaces,8293.html?utm_source=newsletter_video&utm_medium=email&utm_campaign=493

mercredi, août 12 2015

Rotation des cultures

l'idée même de rotation des cultures me rendait folle : comment concilier les associations de plante et cette fameuse rotation !!!

un début de réponse là : http://potagerdurable.com/en-finir-avec-la-rotation-des-cultures

mardi, août 11 2015

La tarente commune

J'avais déjà rencontré un petit gecko (7 cm?) dans mon ancienne maison... ses pattes écartées, sa capacité à marcher sur les murs lisses... ses proportions plus lourdes que celle du lézard commun... donnent un peu l'impression d'être revenu au temps des dinosaures...

Vendredi soir, j'ai rencontré un couple (?) de gecko plus grand (16cm ?), roses, dont les pattes extraordinairement écartées, terminées par de petits ronds m'ont fait soupçonner un gecko : gagné ! après recherche sur internet, il s'agit de la tarente commune ! voir ici : https://fr.wiktionary.org/wiki/tarente_commune

Elle est réputée être beige, mais là, elles étaient vraiment rose, de la couleur du mur sur lequel elles s'accrochaient ! (les éléphants roses, non, je n'en ai jamais vu)... En fait, elles sont mimétiques !!!! (voir réf plus haut !) .

"Ce nom provient du malais « Gekoq », qui est une onomatopée correspondant au cri d’un gecko indonésien"

bon, celles-là sont apparemment silencieuses, mais j'espère que cela me sera un moyen mnémotechnique pour me souvenir du nom, que je confonds régulièrement et lamentablement avec le nom de l'arbre ginkgo biloba (l'arbre aux mille écus dont Lodève a un magnifique exemplaire devant la mairie).

http://reptilvar.free.fr/Tarente%20de%20Mauretanie.htm

j'attends l'autorisation pour publier une photo de l'animal.

- page 1 de 13